Aymeric Noa

 Display in english

Accès rapide :
Triptyque Remise en question
Triptyque Longue maladie
Paysages
Personnages
Surréalisme

Aymeric Noa - Accès à la galerie

Article paru en février 2009 sur le Portail du Chasseur Abstrait, éditeur
Aymeric NOA est né à Montmorency en 1958 et peint depuis son plus jeune âge. Il expose à douze ans et remporte déjà un vif succès. A seize ans, il peint des portraits très ressemblants des membres de sa famille puis il apprend les techniques du dessin et de la peinture sur des ouvrages spécialisés.


Son parcours est atypique et singulier. Il poursuit des études scientifiques universitaires jusqu’à l’âge de vingt trois ans et délaisse un peu son art mais il va très vite être «rappelé à l’ordre». En 1983, une vision lui annonçant la mort d’un être cher va contredire ses études cartésiennes et le faire entrer dans un monde mystique. Il étudie alors l’Astrologie, la Graphologie et la Psychologie au Conservatoire National des Arts et Métiers et ses œuvres vont essentiellement faire référence à la représentation des signes astrologiques.


En 1992, il subit avec beaucoup d’émotion la disparition de son père qui va lui apparaître et même lui parler après la mort. Il devient alors «médium» et communique avec lui par la technique du «dessin automatique». Les années 1992 et 1993 vont nous donner des œuvres telles que «Spiritus», «Envol d’une âme» ou encore «Mon enterrement». Fasciné par l’au-delà et le paranormal, il commence à écrire un livre sur le sens de la vie et de la mort qui ne verra jamais le jour et ce n’est qu’en 1997, à l’âge de trente neuf ans, qu’il décide d’embrasser le métier d’artiste peintre.


Hélas, le destin va en décider autrement car il est frappé par une infection post-opératoire à la suite d’une intervention chirurgicale en 2001 et se retrouve dans un fauteuil roulant, incapable de peindre et coupé de la société. A force de patience et de courage, il va peu à peu retrouver son chevalet et nous donner des œuvres dans lesquelles il va sublimer son amour du Beau et de la vie dans tout ce qu’elle comporte de lumières et de couleurs. A travers son art, nous découvrons la sensibilité d’un homme meurtri mais qui nous délivre un message d’espoir et d’amour qui transcende ses souffrances pour nous apporter la joie et le plaisir de vivre tout en s’interrogeant sur la mort.


cote AKOUN : 3500 €

 
© Les oeuvres d'Art présentes sur Artabus sont soumises aux dispositions des différentes législations nationales et internationales sur la protection des droits d'auteurs. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres de cette galerie est interdite sans autorisation écrite de l'artiste contemporain Aymeric Noa.
[ Infos légales | Qui sommes nous | | Calibrage écran | RSS | Administration Salesforce ]