Louis-garden

 Display in english

Accès rapide :
Polyptyques
Quadrotorre
Portraits
Sculptures
Télescopages
Photos d'artiste

Louis-garden - Accès à la galerie

Bien que né en 1948, louis-garden adopte son pseudonyme dès 1961, 3 ans après  la mort de son père, suivant les prédispositions de sa mère peintre amateur, qui remplit la maison familiale de tableaux, sur les lieux de son enfance en Suisse, ou sur d'autres sujets préférés les interprétant dans un style que l'on peut qualifier de réaliste-naïf.
Cette autorisation formelle de dessiner, il la saisit à pleine mains et il ne lâchera pas, de toute sa vie, son crayon, et chacun des métiers qu'il opérera, lui donnera l'occasion d'exercer cette faculté dont peu de gens disposent. Passionné  par la chose scientifique (Astronomie), il orientera sa formation vers l'École d'Optique de Paris,  désireux de comprendre ce qui fait la prégnance de la vision dans les œuvres humaines. Il délaissera une orientation que lui propose sa professeur d'arts plastiques vers l'école Estienne, car elle avait déjà la confirmation d'un talent certain du dessin dès ses 13 ans.
Durant toute sa vie les occasions ne manqueront pas de traduire par l'image, la simple impression, la ré-interprétation de tous les  événement qui marqueront sa vie d'adolescent puis d'adulte, de mari, de père.

L'arrivée de la micro-informatique lui apportera un levier nouveau et, dès 1983, il s'impliquera en autodidacte dans l'infographie naissante, découvrant les multiples possibilités qu'elle offre (dessin vectoriel, palette graphique). Dès 1994 c'est l'Internet qui lui ouvrira les portes et plus tard le web et ses nouvelles possibilités de communications basées essentiellement sur le graphisme. Il donnera aussi plusieurs affiches pour le monde réel (associations locales).
 
Revenu aux fondamentaux (l'eau, le pigment, le pinceau, le support) il découvre en 2007 la peinture acrylique, fait ses premières œuvres  sur bois dans le style des poyas fribourgeoises (origine de sa grand-mère maternelle) et consacre depuis son art depuis 2008 
à une composition singulière de son principe Quadrotorre, des tableaux verticaux singuliers de 8 cm de large sur 80 cm de haut, qui provoque toujours une émotion forte chez le « regardeur », perturbant les repères habituels de la perspective conventionnelle (occidentale). 

Louis-garden se concentre ainsi depuis plusieurs années sur l'Italie, ses paysages et ses monuments, (re)compose des scènes plus intimes, tout cela, quelque soit le sujet, en déconstruisant la perspective sur ce support inhabituel, par l'étroitesse de ses compositions en acrylique sur profilé métallique de 8 cm sur 80 cm de haut.

En 2010, revenu plein de souvenirs et de croquis des tombes étrusques visitées l'été, il se prend à sculpter des têtes de canopes et autres pièces d'inspiration antique... 

Depuis 2011, sa série Télescopages interpelle en créant une tension entre les pictogrammes de la vie quotidienne et les figures de l'iconographie chrétienne.
En septembre 2011 il est reconnu artiste  immatriculé #010141 auprès de l'International Association of Art de l'UNESCO.

Sa série Télescopages initialement consacrée à interpeller sur la pauvreté  symbolique des pictogrammes actuels se développe sur les icônes modernes comme le Modulor, les sérigraphies de Warhol, La Plaque de Pionneer...
Parallèlement son modèle préféré apparaît dans sa série Les Petites Poses (de Flo dans la peinture du XIXe).

On trouvera également dans son atelier un exercice devenu récurrent : la reproduction de Biccherna, des peintures sur bois des primitifs siennois dont il va contempler les originaux tous les étés à Sienne aux Archivio Statale di Siena où il les présente pour validation auprès des conservateurs. 

Revenu de Toscane (de nouveau) en octobre 2012 il commence une nouvelle série intitulée : Les Recettes italiennes par l'image, exprimant au premier degré la désignation des plats italiens (principalement des pâtes), télescopant de nouveau deux registres, l'image métaphorique (ou périphrase) et sa représentation « à la lettre ».

 
© Les oeuvres d'Art présentes sur Artabus sont soumises aux dispositions des différentes législations nationales et internationales sur la protection des droits d'auteurs. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres de cette galerie est interdite sans autorisation écrite de l'artiste contemporain Louis-garden.
[ Infos légales | Qui sommes nous | | Calibrage écran | RSS | Administration Salesforce ]