Christel Leleu - Ferro

 Display in english

Accès rapide :
Portrait
Flamenco

Christel Leleu - Ferro - Accès à la galerie

Je pratique les arts plastiques par des biais détournés depuis une vingtaine d'années mais, de plus en plus passionnée, j’enseigne désormais à mi-temps pour mieux me consacrer au dessin, à la peinture et à la sculpture.
Peu à peu, j’évolue dans mon travail de recherche qui tourne autour du corps en mouvement ou en proie à une grande expressivité : il s’agit pour moi de l’accouchement d’un geste ou d’une émotion, processus libératoire qui tend les muscles et crispe les traits.
Je célèbre le corps qui exulte : le talon qui trépigne des danseuses de flamenco, le cheval qui se cabre ou se roule dans l’ocre du chapiteau… Tout est prétexte à saisir le mouvement, à sublimer la douleur, la passion.
Depuis peu, je fais aussi des portraits dont j’essaye de capter et de transcender la singularité. Je ne me sens pas portraitiste pour autant : j’ai besoin d’être happée par les « gueules » que je visite du bout de mon pinceau. Je ne fais que répercuter une onde de choc. J’aime croire que je suis une passeuse de vie.
Il y a toujours une mise en mots sous-jacente à mon travail d’interprétation. Ces mots m’accompagnent pendant le processus créatif et déterminent aussi l’état d’achèvement d’un dessin ou d’une peinture : je dois les retrouver à la fin. J’aime la poésie et elle me traverse tout autant que la forme : je voyage entre ces deux fulgurances.
Je privilégie donc les médiums qui autorise la spontanéité du geste : au départ, l’encre de Chine et les pastels secs et dernièrement, l’acrylique dont j’apprécie le potentiel plastique : je peux la traiter comme de l’aquarelle et jouer de la transparence de l’eau ou la charger de toutes sortes de matériaux (pigments, écorces, papiers, tissus…).
J’avoue ne pas être coloriste, obnubilé que je suis par la force d’un trait, l’émotion d’une coulure, l’intrusion d’une texture.
Mais j’aime la densité opaque de l’encre de Chine et la générosité des ocres qui me renvoient à l’onctuosité de la terre.
Parallèlement, je suis le travail d’autres artistes et me forme régulièrement à différentes techniques (stages de fresque murale, de carnet de voyage, de modelage,..) qui viennent enrichir mon regard et mon champ d’action. Je me nourris inlassablement et après chaque apprentissage, le monde m’offre de nouvelles facettes.
Pour le moment, mon travail de modelage est très classique et balbutiant. Formée avec plaisir par l’artiste Eva Aubron à Valllauris, j’ai essentiellement travaillé la terre d’après modèle vivant en apportant quelques notes mystiques ou fantastiques à mes sculptures. J’entends entreprendre une véritable recherche dans ce domaine dans les mois à venir.

 

Quelques références artistiques :
Sculpture : Ousmane Sow, Germaine Richier, Giacometti, les arts premiers,…
Peinture : Francis Bacon, Franta, Zao Wou-Ki, Veira da Silva, Georges Bard, Nicolas de Staël, Henri Michaux,…
Dessin : Ernest Pignon Ernest, Jean-Claude Vignes, Egon Shiele,…
 
© Les oeuvres d'Art présentes sur Artabus sont soumises aux dispositions des différentes législations nationales et internationales sur la protection des droits d'auteurs. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres de cette galerie est interdite sans autorisation écrite de l'artiste contemporain Christel Leleu - Ferro.
[ Infos légales | Qui sommes nous | | Calibrage écran | RSS | Administration Salesforce ]