Gilles de La Buharaye

 Display in english


Gilles de La Buharaye - Accès à la galerie

Lorsqu’en 1996, J’ai abordé le travail de la terre, du modelage, mes premières pièces à voir le jour furent des visages. Visages de jeunes femmes ou de jeunes filles aux YEUX CLOS comme assoupies, endormies.
Par la suite, des corps sont apparus : nus féminins aux poses alanguies, corps de femmes voluptueusement offertes dans leur sommeil. Petit à petit, les corps se sont enlacés, se sont mélangés dans une recherche frénétique du plaisir.
De 1997 à 1999, mon travail s’est essentiellement orienté vers l’expression de la SENSUALITE et dans le domaine de 1’érotisme : Images et postures se multipliaient au plus proche de la réalité pour tenter d’exprimer de la manière la plus simple et la plus directe la grande interrogation qu’est le DESIR.
En outre, CREER DE L’IMAGE ETAIT POUR MOI UNE REPONSE, UN MOYEN TANGIBLE DE COMPENSER L’ABSENCE DU REGARD.A partir de 2000, progressivement mon travail s’est éloigné de l’emprise du figuratif. Peu à peu en m’affranchissant de l’image académique et de la rigidité de ses règles, je découvrais de nouveaux horizons entre symbolique et abstraction : je devais laisser la place et le champ libre à mon propre imaginaire, à mes propres images.
Lignes, mouvements, figures géométriques, volumes pleins ou vides, chaque nouvelle sculpture devient un instrument pour façonner l’espace. C’est une calligraphie, c’est aussi parfois une danse.
Actuellement, la question de L’EQUILIBRE et du DESEQUILIBRE est un sujet qui me passionne d’un point de vue technique d’abord, mais aussi dans ce que cela dégage et génère. Car je crois que cela nous renvoie de façon plus ou moins consciente à la manière d’envisager et d’aborder notre rapport au monde, notre rapport à l’autre.

 
© Les oeuvres d'Art présentes sur Artabus sont soumises aux dispositions des différentes législations nationales et internationales sur la protection des droits d'auteurs. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres de cette galerie est interdite sans autorisation écrite de l'artiste contemporain Gilles de La Buharaye.
[ Infos légales | Qui sommes nous | | Calibrage écran | RSS | Administration Salesforce ]