François-Xavier Gaillard

 Display in english

Accès rapide :
Le Plâtre
Masse de coloris
Emotions gestuelles
Accumulations
fonds d'exposition
En ce moment à l'Atelier

François-Xavier Gaillard - Accès à la galerie

GALERIE VIRTUELLE DE L'ARTISTE

Quelles que soient les aspirations ou la vocation qui me conduisent à garnir mes toiles, seul le besoin d'un exutoire fort me guide. C'est en 1996 que cette éthique de vie est devenue une évidence. Evidence dont la traduction a donné lieu à la réalisation d'une multitude d'oeuvres. Un travail si personnel pour moi qu'il n'a donné que très peu d'occasions de s'exposer. Ce fut majoritairement le cas dans le cadre des exhibitions  menées par l'Amicale Artistique de Bourg en Bresse (01 France).  C'est conduit par la volonté d'un échange et de vivre une belle aventure humaine auprès de gens et d'artistes formidables. L’art est pour moi le refuge de l’âme et de l’esprit. Il libère des aliénations, permet de voir le réel et de le donner aux autres rendant ainsi l’infini fini et en alliant l’infini dans la finitude . L’abstrait vise l’émotion, il est capable de la produire et dans ce sens il est apte à surpasser l’utile et la nature matérielle. Il est du à ce que mon inconscient et mon conscient convoite, les exprimant conjointement et rendant ainsi l’inconscient conscient l’espace d’un temps.
Liberté totale face à l’abstrait ?c’est n’admettre aucune restriction. Peindre sur fond de haine conjurée et de dérision assumée. Il est vraiment trop absurde de vouloir reproduire une image, on l’a trop fait, on a trop copié la nature et l’homme :que reste t-il à en dire ?
Réflexion esthétique avec moi-même, c’est ma propre expérience de mon jugement de goût. Je n’attend rien du monde matériel mais tout de l’immatériel. Je me retourne, il n’y a pas grand chose dans mon dos. Je regarde devant, il n’y a rien du tout. Force créatrice de la liberté la plus totale.
Dans l’art abstrait, je recherche mon propre vocabulaire loin du tout naturaliste. C’est un processus d’expérimentation qui exclut l’inutile. La peinture se détache de tout sujet, de toute représentation du monde concret. Recherche formelle et expérience sensible de la couleur et de la matière qui expriment ma libération de toute contrainte par rapport au réel.
La peinture se suffit à elle-même :elle est repensée en tant qu’objet. Le tableau est un tout :de l’espace, du cadre à la toile, tout est confondu. Autorité seule de la forme et de la couleur reine.
Et si jamais l’idée de déjà vu vous venait à l’esprit, je ne répondrais que par ceci :l’art vient de l’art, l’art engendre l’art. La richesse d’un tableau et celle d’un véritable peintre tient dans l’assimilation des idées antérieures et dans leur développement par un apport personnel.
Toute œuvre peut être supportable. Cela dépend de la distance avec laquelle on la regarde ou tout simplement de l’épaisseur de la couche de vernis qui la recouvre. Et si jamais existe les éloges, on les reçoit comme des gifles sans pouvoir les prendre, non, il faut remercier, sourire …
Faire de la peinture parce que la vie n’est pas assez, parce qu’elle n’est capable de vous apporter que le stricte minimum.
Voilà un tableau ou ce que l’on voit c’est l’intérieur . C’est une peinture qui doit tout à l’instant qui lui donne naissance .S’ouvrir à toutes les sollicitations de la pensée :lucidité suprême à éclater à la face de la toile. Etre frais comme des enfants qui viennent de naître devant la toile en y mêlant la maturité de l’adulte, avec le poids de ses espoirs, de ses soucis, de ses souvenirs, de ses connaissances et de ses érotismes. Lorsque une tache rouge sur la toile existe, cela veut dire quelque chose de plus que « rouge », ou que « noir », ou que « bleu ».
Mais comment parler d’une chose qui s’exprime sans mots. Il faut la voir. Parce que les sentiments ne s’expliquent pas avec des mots, parce que le cœur d’ou ils sont issus appartient à chacun et à personne d’autre alors il faut la voir… D'où les oeuvres sans nom.
Extrait de pensées multiples réalisées lors des actions de création.

"ADOPTEZ MOI AVANT QUE TOUT LE MONDE NE M'AIME"

 
© Les oeuvres d'Art présentes sur Artabus sont soumises aux dispositions des différentes législations nationales et internationales sur la protection des droits d'auteurs. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres de cette galerie est interdite sans autorisation écrite de l'artiste contemporain François-Xavier Gaillard.
[ Infos légales | Qui sommes nous | | Calibrage écran | RSS | Administration Salesforce ]