Bruno Feitussi

 Display in english

Accès rapide :
Peintures et sculpture 2017
Peintures 2016
Peintures et Sculptures 2015
Peintures 2014
Aquarelles 2014
Peinture 2013
Peinture 2012
Peintures 2011
Peintures 2010
Peintures 2009
Peintures 2008
Peintures 2007
Nus
Paysages
Animaux
Divers
sculptures
Trompe l'oeil et décor
Exposition en cours
 

Agenda
jusqu'au Lundi 15 janvier 2018

Brasserie de la Place
6 place Saint-Ayoul
77160 Provins
France

Rencontre entre un sculpteur et un peintre…

Alain Leneindre sculpteur sur bois tournée s’interroge sur le parcours et la démarche artistique de Bruno Feitussi…

Alain Leneindre : A quel âge as-tu commencé
Bruno Feitussi : J’ai dix ans, et déjà je reproduis les illustrations de mes livres de classe sur mon pupitre en bois !

A. L. : pourquoi sur le pupitre ?
B. F. : Je ne sais pas, peut être voulais-je déjà partager mes émotions avec les autres élèves qui me suivraient à cette place…

A. L. : Quel genre d’élève étais tu ? Du genre fond de la classe ?
B. F. : Oui plutôt… car c’était plus discret pour dessiner sur les tables sans que les professeurs s’en aperçoivent !

A. L. : Et rêver !
B. F. : Oui je pouvais laisser mon imagination errer au-delà des fenêtres de la classe.

A. L. : Voilà d’où viennent tes fenêtres !
B. F. : Certainement. J’aime le symbole de la fenêtre qui laisse l’ouverture dans les deux sens ; L’évasion vers l’inconnu et l’invitation dans mon imaginaire…

A. L. : Comment les choses ont-elles évoluées ?
B. F. : J’ai suivi des études littéraires et dessin jusqu’au jour où une amie de mon frère me propose de participer à un concours

A. L. : Quel concours ?
B. F. : C’était en 1981, le concours « Neuman » de la ville de Paris. Surprise, j’obtiens le 1er prix de dessin, ce qui me permet de faire ma première exposition à la galerie Saphir dans le 6eme arrondissement en même temps que le peintre Kleinman

A. L. : Et après ?
B. F. : Je continue mes études à Paris dans un atelier d’art graphique, » l’atelier «Albert ». Vont suivrent quelques années en tant que graphiste/maquettiste et puis directeur artistique dans un magasine.

A. L. : Et la peinture dans tout cela ?
B. F. : En 1992, je décide de m’y investir, enfin ! J’ai l’opportunité de rencontrer Guy Colomer, ancien élève de Dali, qui me fera comprendre toute l’importance de l’honnêteté que l’on doit avoir face à son travail.

A. L. : Quels sont tes influences ?
B. F. : Tout naturellement Dali pour commencer, car Guy Colomer a su me parler de lui, par son expérience à ses cotés…Puis la peinture de Van Gogh m’a interpellé par sa liberté de matière, Caillebotte et son atmosphère dans « les raboteurs de parquet », Magritte, par ses sujets et son coté décalé et insolite, et enfin Hector Guimard avec son style végétal.

A. L. : Comment résumerais tu cette démarche et comment arrives tu à si bien nous toucher et nous faire rêver ?
B. F. : J’ai une devise… " La peinture est un art qui n'existe que par le partage des émotions, en premier avec soi même, puis avec les autres..."

 
© Les oeuvres d'Art présentes sur Artabus sont soumises aux dispositions des différentes législations nationales et internationales sur la protection des droits d'auteurs. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres de cette galerie est interdite sans autorisation écrite de l'artiste contemporain Bruno Feitussi.
[ Infos légales | Qui sommes nous | | Calibrage écran | RSS | Administration Salesforce ]