Fathia Nasr

 Display in english

Accès rapide :
Fleurs
Abstraction
Paysages
Art féerique
Calligraphie Arabe
Portrait
Journal d'art
Cartes d’art faites main
Le Scrabooking
Techniques mixtes

Fathia Nasr - Accès à la galerie

Je suis Fathia Nasr, Artiste-peintre et poétesse d’origine marocaine. Je suis auteur auto-éditée de deux recueils de poésie « Un bouquet de roses rouges » et « Le jardin des Fées et des Orchidées ».
Je suis peintre du surréalisme qui crée le merveilleux
Si aujourd’hui, nous sommes privés du merveilleux et de la magie racontés jadis par nos grands-parents, je ressuscite l’univers fantasmagorique des mythes et des légendes, le renouvelle ou l’invente. Les fées, les ogresses, les démons, les sorciers, les lutins, les hobbits, les sirènes, les reines et les déesses imaginaires sont vivants chez moi dans mon monde surréaliste. Certes plus personne n’y croit, mais une peinture de ces créatures surréalistes, surhumaines ou féeriques n’est qu’une émotion et séduction pour tous les fans de l’imaginaire et le surréalisme.
Ma peinture se situe au cœur du surréalisme qui crée le merveilleux comme les peintres, qui, depuis le Moyen Âge, nous ouvrent la porte des mondes improbables, impossibles et merveilleux de l'imaginaire. Je suis souvent en rupture avec les tendances dominantes. Fascinée par les mythes et les légendes, je donne vie à un monde merveilleux sans renoncer au monde et à la réalité.
J’aime inventer cette gaieté qui s’éloigne souvent de l’art contemporain, reflet de notre époque bouleversée, et souvent j’interprète par la peinture le bruissement, l’écho de la marche d’un siècle plein d’incertitudes, et décris la réalité d’aujourd’hui et la vision du futur au moyen d’une semi-figuration qui ne cherche pas l’imitation du réel. 
-----------------
- "La peinture est une poésie qui se voit au lieu de se sentir et la poésie est une peinture qui se sent au lieu de se voir". [Léonard de Vinci].
- "L’écriture, toute écriture, reste une audace et un courage. Et représente un énorme travail". [Michèle Mailhot].

Contact : +212625328969
-----------------
Couleurs et formes illustratives
-----------------------------------------------------
Née à Casablanca, Fathia Nasr est diplômée d'un certificat de sauvetage, de sécurité et de tourisme dans le groupe CFPNC à Rabat. Elle est présidente de l'Association Marocaine Culturelle et Artistique (AMCA) et fondatrice de deux grands événements culturels de l'art Fantastique au Maroc, Le Festival International de toutes les Fantasy (Mythic Arts) en 2014, et le Festival International des Arts Plastiques et de la Littérature "Les Mille et Une Nuits".
Sa formation est plus littéraire qu'artistique puisqu'elle a publié en ligne des recueils en français intitulés : « Le jardin des fées et des orchidées » et « Un bouquet de roses rouges », et prochainement en 2017 "Le cœur brisé de Shéhérazade", "Je t'aime avec mon cœur", "Les rêves et les cauchemars surréalistes"....
Parmi ses expositions collectives, citons la 3ème édition de la Foire internationale de l'Art à Casablanca et le 2ème édition du Salon National des Jeunes Talents Contemporains (Même ville)...
À mi-chemin de la nouvelle figuration et du dessin d’illustration pour enfants, l’art que pratique Fathia Nasr respire une fraîcheur d’émotion particulière. On est en présence d’une sensibilité juvénile, que la couleur et les formes peintes entraînent aux abords d’un monde merveilleux…
Nasr cultive effectivement un réel sentiment d’émerveillement, mais aussi de douce nostalgie, qu’elle traduit en des thèmes qui ont l’allure de souvenirs ; les personnages, les paysages naturels, une présence animalière plutôt domestique, tout baigne dans une ambiance sereine, accordée à la perception de l’artiste par rapport à la réalité.
Dans cet univers qu’on dirait proche de l’enfance, Fathia Nasr aime à se raconter ; elle évoque ses voyages réels ou imaginaires, dans des compositions spontanées, où le coloris joue le rôle de guide instinctif.
Nouvelle figuration, disions-nous, d’une part, au niveau de la conception des formes et du traitement de l’espace, qui n’obéissent pas aux conventions artistiques. La représentation opte ici pour une simplicité graphique descriptive, vaguement suggestive, où semble se résumer l’essentiel du langage plastique de l’artiste. D’autre part, illustration faisant écho à cette simplicité formelle, comme si Nasr se refusait à donner à son iconographie ainsi donnée un trop-plein rhétorique en matière d’ombres ou de nuances.
Il se dégage cependant du rendu global un penchant naturaliste pour la transparence, une poésie bucolique volontairement réduite à des consonances chromatiques et des correspondances tonales juste bonnes pour signaler l’existence d’un art du rêve rythmé ici sur le mode d’une berceuse.
Abderrahman Benhamza, écrivain et critique d’art marocain.
 « L'opinion », le vendredi 2 Mars 2012.

 
© Les oeuvres d'Art présentes sur Artabus sont soumises aux dispositions des différentes législations nationales et internationales sur la protection des droits d'auteurs. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres de cette galerie est interdite sans autorisation écrite de l'artiste contemporain Fathia Nasr.
[ Infos légales | Qui sommes nous | | Calibrage écran | RSS | Administration Salesforce ]