Brigitte Maillard Cary

 Display in english

Accès rapide :
Souvenirs de Guadeloupe
Apparences
Impressions andalouses
Itinéraire
Spectacles
Mes blasons
Divers
Palimpsestes
Cuba
Metz
Intimité
"La guerre 14"
Enfances
Le Petit Prince
Fragments
Art Nouveau

Brigitte Maillard Cary - Accès à la galerie

Je suis née en 1951 dans le Nord, pas le grand Nord, simplement le département du Nord.

J’ai, mais c’est très banal, c’est ce que tous les artistes disent, toujours aimé dessiner.

Je me souviens de mon émotion à la découverte du musée des Beaux-Arts de Lille. C'était lors d'une sortie culturelle avec le lycée, il n’était pas dans les habitudes familiales de visiter les musées.

Les aléas de la vie ont fait que mon activité picturale proprement dite est restée en sommeil pendant de nombreuses années.

Peu à peu, imprégnée de mes lectures et de visites d’expositions, l’envie de peindre est devenue irrépressible.

J’explore des thèmes inspirés de mes réflexions, mes lectures, mes voyages tout en laissant libre cours à mon imagination dans le choix du sujet et de la technique qui le servira le mieux.Cette façon de travailler impose, dans mes expositions, une présentation globale de toutes les œuvres d’un même thème.

J’ai souvent été qualifiée d’artiste atypique et cela me convient très bien.

Depuis 2003, j’ai présenté dans différents lieux les séries suivantes :

« Souvenirs de Guadeloupe », « Apparences », « Impressions andalouses », « Itinéraire », « Spectacles », « Mes blasons », « Irrésistible Cuba », « Metz », « Intimité » et, en 2014, « La Guerre 14 ».

Actuellement, je détourne différents supports : tableaux, gravures, tapisseries... pour créer mes « Palimpsestes ».

Depuis 2012, je suis membre permanent de la galerie Puits'Arts située rue de la Princerie à Metz. À ce titre, je participe donc aux Parcours d'artistes qui ont lieu en mars dans cette ville.

En 2015, j'ai travaillé en parallèle avec Leonardo YONG ROMERO, peintre salvadorien, sur le « Petit Prince » de Saint-Exupéry en tant que métaphore de sa relation avec son épouse salvadorienne, Consuelo Suncin.

En mars 2016, je présenterai mes tableaux consacrés à Metz ainsi que la série « Intimité » à la galerie de Verlaine de la médiathèque du Pontifroy.



« La construction que Brigitte Maillard Cary livre aujourd’hui reste dans la lignée de ses précédentes livraisons : chromatisme et variations techniques sont au rendez-vous. Jamais gratuitement. Le choix du support, le recours au collage, l’insertion de matériaux hétérogènes comme autant de cristaux hétéronomes ne relèvent pas de la diversion, encore moins de la recherche de l’effet. Ils sont primitifs et essentiels en ce qu’ils sont déterminés par l’intention qui sous-tend l’œuvre. C’est pourquoi la classification stylistique par l’apparence technique, du support à la touche, est vouée à l’échec. Ce qui fait ici le style, c’est la subordination des moyens aux fins. Si l’on veut absolument caractériser BMC d’un mot, il n’en vient qu’un : liberté. Libre de son propos, BMC est libre de sa technique. Ce qu’elle peint, c’est ce qu’elle vit et c’est ce qu’elle est. »( Itinéraire, centre Ipoustéguy, juillet 2006)
Voir aussi : www.galerieduloup.eu
 
© Les oeuvres d'Art présentes sur Artabus sont soumises aux dispositions des différentes législations nationales et internationales sur la protection des droits d'auteurs. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres de cette galerie est interdite sans autorisation écrite de l'artiste contemporain Brigitte Maillard Cary.
[ Infos légales | Qui sommes nous | | Calibrage écran | RSS | Administration Salesforce ]